Technologies

Les Capteurs

C’est grâce aux informations d’un ou de plusieurs capteurs installés sur le vélo électrique que le moteur va s’activer et calculer la puissance qu’il va délivrer. Il existe deux principaux types de capteurs:

 

– le capteur de cadence (rotation) :
capteurs

Disposé au niveau du pédalier, ce type de capteur
permet au moteur de démarrer dès que le pédalier
enregistre une rotation (environ 1/4 de tour).

Il a comme qualité de soulager au maximum l’effort du
cycliste car aucune pression sur les pédales n’est
nécessaire à l’activation de l’assistance.

Sa simplicité de conception en fait l’un des systèmes les
plus fiables sur le marché. Toutefois, le moteur ne
délivre pas une assistance aussi douce qu’avec un
capteur de force.

 

– capteur de force (pression) :

Intégré soit à l’axe du moteur soit à l’axe du pédalier, il transmet des informations au moteur dès qu’un des axes du dispositif d’entraînement subit une torsion (contrainte). Le moteur délivre alors une assistance optimale, précise et sans à-coups.

Idéal pour les démarrages en côte car extrêmement réactif, ce système se caractérise par une activation douce de l’assistance.

La gestion électronique peut également prendre en considération des informations supplémentaires telles qu’un capteur de vitesse ou un capteur de température et affiner ainsi l’assistance selon ces indications.